Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance.

l-humain-est-beau-1h-smic02

l-humain-est-beau-1h-smic01Un paquet pognon !

Parce que l’argent ne fait pas le bonheur

l-humain-est-beau-1h-smic03l-humain-est-beau-1h-smic04l-humain-est-beau-1h-smic05l-humain-est-beau-1h-smic06

La prospérité matérielle n’implique pas le bien être, le «vrai contentement». Le proverbe peut être utilisé dans son sens littéral, mais c’est souvent avec peu de conviction. On lui ajoute volontiers la formule « mais il y contribue » et l’ironie peut pousser jusqu’à un sens radicalement contraire… Il est amusant de remarquer que le proverbe peut avoir deux usages, presqu’opposés : les riches peuvent y trouver une sorte d’excuse, les pauvres une consolation.

Origine

On doit peut-être la première trace écrite du proverbe à Pierre Choderlos de Laclos, officier militaire et écrivain amateur (1741-1803).

Dans son œuvre Les liaisons dangereuses, de renommée internationale, il fait écrire à la Marquise de Merteuil : « J’avoue bien que l’argent ne fait pas le bonheur ; mais il faut avouer aussi qu’il le facilite beaucoup. »

Georges Feydeau (1862-1921), auteur dramatique devenu célèbre grâce à son art du vaudeville, reprend le proverbe en le tirant dans son sens ironique : « L’argent ne fait pas le bonheur. C’est même à se demander pourquoi les riches y tiennent tant. »
PROVERBES

Le salaire minimum horaire en dessous duquel aucun salarié ne peut être payé. Il est réévalué au minimum tous les ans le 1er janvier.
À la différence du SMIG basé sur l’inflation, le SMIC est revalorisé au minimum à hauteur de la moitié de l’augmentation du pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier (SHBO). Il peut bénéficier de hausses supplémentaires de la part du gouvernement.

Grille de l’évolution du SMIC

2014     2013     2012     2012     2011     2011     2010     2009     2008     2007     2006     2005     2004     2003     2002     2001
9,53     9,43     9,40     9,22     9,19     9,00     8,86     8,82     8,71     8,44     8,27     8,03     7,61     7,19     6,83     6,67
2000     1999     1998     1997     1996     1996     1995     1994     1993     1992     1992     1991     1990     1990     1990     1989
6,41     6,21     6,13     6,01     5,78     5,75     5,54     5,42     5,31     5,19     5,08     4,98     4,87     4,77     4,65     4,56
1989     1988     1988     1987     1987     1986     1986     1985     1985     1985     1984     1984     1984     1984     1983     1983
4,48     4,38     4,34     4,24     4,20     4,10     4,05     3,97     3,89     3,80     3,71     3,63     3,59     3,47     3,40     3,34
1983     1983     1982     1982     1982     1982     1982     1981     1981     1981     1981     1980     1980     1980     1980     1980
3,30     3,20     3,09     2,99     2,90     2,84     2,77     2,71     2,64     2,55     2,32     2,25     2,18     2,13     2,08     2,04

SOURCE

Le seuil de pauvreté est un niveau de revenus au-dessous duquel un ménage est considéré comme pauvre. Ce seuil prend des valeurs radicalement différentes selon les pays considérés : pays dits « développés » ou pays dits « en développement ».

Le seuil de pauvreté peut être défini de manière absolue (en fonction d’un panier de consommation minimale) ou relative (en pourcentage du revenu médian ou moyen).

Les facteurs individuels sont pris en compte pour adapter la notion à la diversité des situations, par exemple les charges familiales, l’âge, ou encore le nombre de personnes vivant dans le ménage.
SOURCE

La France comptait cinq millions de pauvres en 2012 selon l’Insee [1] si l’on utilise le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian et 8,6 millions si l’on utilise le seuil à 60 % du niveau de vie médian [2]. Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 8,2 %, dans le second de 14,0 %. En 2012, le seuil de pauvreté situé à 60 % du revenu médian, pour une personne seule, est de 993 euros mensuels, celui à 50 % de 830 euros.
SOURCE 1

SOURCE 2

SOURCE 3